Invitation chez notre voisin japonais

 

Quelques temps forts de l’invitation chez notre voisin japonais, le week-end dernier….

Recevoir la famille Tout-Terrain a mis à rude épreuve le savoir-vivre de notre adorable ami… mais le challenge a été relevé avec beaucoup de succès!

… Le Japonais est le blond de l’humanité…

Je l’écrivais déjà il y a quelques temps… mais ça se confirme!

 

invitation chez notre voisin japonais

 

Partagez l'article... Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterEmail this to someone

28 pensées sur “Invitation chez notre voisin japonais”

  1. Maman a eu un similaire mal entendu avec le mot « baiser  » lorsque elle apprenait le français.

    Elle pensait a la définition du 17eme siècle que l’ont lit avec Molière! Pas la définition d ‘aujourd’hui.

    1. Oh oui! Je me souviens tres bien de quand ta Maman nous avait raconte cette anecdote… Ca n’est vraiment pas facile d’apprendre une langue etrangere, et je continue regulierement a dire des betises. Pas plus tard qu’hier j’ai dit: « I need to launch the dishwasher », traduction litterale de « lancer le lave-vaisselle » (pour le faire demarrer)… Sauf qu’a priori, c’etait trop litteral, vu le fou-rire de la personne qui etait en face de moi 😀

  2. Du peu que je connais de la culture japonaise : c’est TELLEMENT ça !
    J’ai une ancienne collègue japonaise qui vit en france depuis une quinzaine d’année. Elle me racontait que, quand elle retourne au Japon, elle n’arrête pas de faire des bourdes de savoir vivre : elle s’est trop Européanisée. Un exemple typique que tu évoques en filigrane : elle montre ses dent quand elle ri : OMG ! 😀

  3. Hahaha ! Ça ne m’étonne pas du tout 😉 Monsieur Ito n’avait sans doute pas encore bu suffisamment de saké pour rire fort avec vous 😉 Je suppose que tu parles de l’umeshu, cet alcool de prune japonais délicieux.

  4. Excellent ! Je me souviens de ton article sur les mamans Japonaises toujours zen et leurs enfants qui jouent dans la boue avec les autres sans se salir.. Les vacances arrivant, je voudrais savoir, elles font stages d’été où on pourrait envoyer nos crapules ?

    1. Hahaha! Merci 🙂 Si les adultes japonais sont « parfaits », je ne suis pas tout a fait sure que les enfants repondent deja aux standards francais en terme de perfection… Les Mamans japonaises que je connais sont tres bienveillantes, tres promptes a ecouter les coleres de leurs enfants… Mais du coup, les enfants n’hesitent pas a exprimer ouvertement et bruyamment leur desaccord. Je ne suis pas sure que ce soit ce que tu recherches a court terme?… Par ailleurs, les petits japonais que nous frequentons viennent avec l’option « cododo jusqu’a sept ans »… et pareil, je ne suis pas persuadee que ce soit dans tes cordes 😉

  5. Aahahhaha tellement mesurés les japonnais 😀 (même s’ils ont des côtés complètement bizarres et excentriques aussi…. je suis allée deux fois au Japon, et toujours ce sentiment d’ébahissement !)

    1. J’adorerais aller au Japon, mais malheureusement, je n’en n’ai jamais eu l’occasion… Du coup, paradoxalement, je ne le connais que par le biais des nombreux Japonais que j’ai frequentes, en Chine et en Thailande… Je pense que ma vision est biaisee, du coup… mais mes amis ont toujours renforce la curiosite que je pouvais eprouver pour ce pays… Un jour j’espere 😉

  6. Hehe! Pauvre papa tout terrain! C’est très mignon comme méprise! Mais comment dit-on prune en anglais… ?! C’est pour ma culture Moi aussi j’aime le saké de prune! Et bien que je n’ai pas de voisins japonais… sait-on jamais Bisous ma belle et merci pour ce nouveau dessin!

Un petit commentaire me fait toujours plaisir...