Mes racines…

Pour nous, l’étranger est un choix de vie en famille. Ce choix nous comble chaque jour, par l’ouverture qu’il nous apporte, la découverte permanente, la rencontre de l’autre… Seulement parfois, nous ne sommes pas là où nous le voudrions. Parfois, nous nous trouvons trop loin des nôtres. Certains jours, ce choix nous pèse. Et parfois nous manquons d’importants moments de partage avec ceux qui nous sont chers. C’est le cas aujourd’hui.

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon Papé-Tout-Terrain, celui sans qui je ne serais pas là.

 

95 bougies

Sources

Mon Papé, il a bercé mon enfance d’histoires extraordinaires et de contrées lointaines…

Avec Michel Strogoff, il m’a fait rêver au lac Baïkal et aux horizons enneigés de Sibérie où je ne manquerai pas de partir flâner un jour, c’est sûr. Nous avons vibré ensemble en nous racontant les péripéties réjouissantes et trépidantes de Phileas Fogg et Passepartout autour du monde. Et j’en ai gardé une sympathie toute particulière pour l’Asie. Parfois, je me prends à songer qu’à la manière de Nellie Bly, j’emmènerai un jour ma famille faire le tour de la terre, sur les traces de ces deux aventuriers excentriques.

Passepartout sortait affublé d’une robe japonaise - Le Tour du Monde en 80 Jours

Sources

C’est aussi mon Papé qui m’a raconté la beauté des civilisations disparues et donné ces envies d’ailleurs.

Avec sa grosse voix qui subjugue et transporte son auditoire, il rend la vie aux vieilles pierres des amphithéâtres et des forums romains, et convoque parmi nous les consuls avisés, les rois conquérants et les empereurs fous. Alors que mon Papé se passionnait pour l’antique objet d’une visite en plein air, j’ai souvent remarqué que des groupes de curieux qui nous suivaient, l’air de rien, pour profiter de ses éclairages édifiants! (Mon Papé, emporté par sa fougue, n’a jamais rien noté, lui!)

Amphitheatre de Lyon

Sources

Chez mon Papé, il y a un gros caillou qui fait comme des vagues, sur le dessus.

Je l’ai côtoyé vingt ans sans me poser de questions. Et un jour il m’a raconté. Ce sont les cheveux d’une statue gallo-romaine. Il les a trouvés au bord d’un chemin, au temps où les sols pullulaient de vestiges que l’on ne regardait même pas. Il a aussi des estampes japonaises. Des bouts de bois délicieusement décorés qui viennent de charrettes siciliennes traditionnelles.Et ça et là des gravures anciennes sauvées de chez un antiquaire qui s’en servait comme d’emballages. Des portes de commodes décorées de bas-reliefs naïfs et champêtres. Les chiens de font pas des chats. Aujourd’hui, ma maison à moi ressemble à ca:

Notre maison et ses vieilleries

 

Avec mon Papé, j’ai plaisamment souffert sur les déclinaisons…

… Et les conjugaisons latines, et même sur le subjonctif imparfait. J’ai découvert le De Viris, dont les premières phrases, apprises par cœur –avec difficulté- continuent de résonner en moi à chaque fois que je les relis:

 

Proca, rex Albanorum, duos filios, Numitorem et Amulium, habuit. Numitori, qui natu major erat, regnum reliquit; sed Amulius, pulso fratre, regnavit, et ut eum sobole privaret, Rheam Silviam ejus filiam Vestae sacerdotem fecit, quae tamen Romulum et Remum uno partu edidit.

De viris illustribus urbis Romæ a Romulo ad Augustum – Abbé Lhomond

 

J’ai un peu peiné je l’avoue. Beaucoup en fait, parfois. Mais sans cet entrainement cérébral intensif, je ne sais pas si j’aurais pu apprendre le chinois un jour.

De Viris

Sources

 

Depuis des années que j’ai quitté la France, mon Papé est l’un des plus fervents amateurs de mes digressions voyageuses, historiques ou anecdotiques. Mon Papé connaît mon goût des découvertes. Il n’y est pas pour rien. Mon Papé sait mon plaisir à mener ma famille par monts et par vaux, d’explorations en aventures. Là non plus il n’y est pas étranger. Merci Papé d’avoir fait de nous des voyageurs du monde et des voyageurs des temps!

Là, ils se trouvèrent en présence d’un animal … - Le Tour du Monde en 80 Jours

Sources

Aujourd’hui, mon Papé-Tout-Terrain a quatre-vingt-quinze ans. Malgré l’éloignement, nous te serrons fort sur nos cœurs.

Bon anniversaire, Papé!

 

Retour en Haut de Page

Partagez l'article... Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterEmail this to someone

10 réflexions sur « Mes racines… »

    1. Oh merci 🙂 C’est super gentil! C’est bien l’un des aspects les plus difficile de vivre loin, lorsque l’on manque les événements importants de sa famille! J’espère bien que nous nous rattraperons à Noel… Avec Petit-Trois en bonus 😀

  1. Comme je te comprends ! Le mien est parti récemment, mais il me reste heureusement ma grand-mère. Tous deux ont beaucoup voyagé, m’ont montré des continents lointains lors de séances diapos mémorables, et je sais donc comme toi d’où vient ma passion du voyage. Joyeux anniversaire à ton super Papé !

    1. Merci pour ton doux commentaire 🙂 Effectivement, quelle chance nous avons d’avoir des grands-parents avec qui tant partager et dont nous avons pu hériter des passions!

Un petit commentaire me fait toujours plaisir...