«

»

Mai 19

Le Parc National Namtok Phlio – Chanthaburi

 

Le Parc Namtok Phlio en Pratique

  • Coordonnées GPS: 12°31’40.5″N 102°10’45.9″E
  • Prix adulte: 200 THB pour les étrangers. Pas de « prix Thaï » pour les étrangers résidents.
  • Prix enfant: 100 THB. Petit-Un, 5 ans, a payé. Petit-Deux, 3 ans, était gratuit -décision au jugé visuel par la vendeuse de tickets.
  • Ouverture de 7h à 17h.
  • Durée de l’activité: entre une bonne heure pour voir le principal et une journée pour une balade étoffée suivie d’une baignade paisible au milieu des poissons.
  • Précautions: bien s’équiper pour la balade, d’autant que le chemin est peu fréquenté (eau, répulsif moustique, chaussures fermées et pantalons, bâton de rando)

La découverte des lieux

C’est le week-end. Nous arrivons au Parc Naturel de Namtok Phlio en milieu de matinée. Il fait déjà très chaud et très humide, mais il semble que beaucoup des visiteurs n’aient pas encore commencé leur journée, car le parking est encore presque vide.

Une fois n’est pas coutume, on se gare à l’extérieur de la réserve naturelle et l’on n’y pénètre qu’à pied. Google Map ne propose qu’un seul accès, mais il existe en réalité six entrées au parc, qui correspondent chacune à une balade, et souvent à une cascade. Faute de mieux, j’ai photographié la carte affichée sur le site. Elle nous permettra de mieux nous orienter si nous revenons!

Plan du Parc National de Namtok Phlio

Pour rejoindre la cascade « Phlio », trois options s’offrent à nous:

  • Une route goudronnée et droite d’environ 500 mètres, avec dénivelé d’environ 100 mètres
  • Un « nature trail » à travers la jungle, pour profiter de la nature et peut-être découvrir la faune locale
  • Une voiturette de golf pour relier la cascade via la route goudronnée, sans se fatiguer

Plan d'acces a Namtok Phlio

Petit-Un et Petit-Deux tentent sans succès de me convaincre que la voiture de golf est le meilleur choix. Papa-Tout-Terrain est dans un état proche du liquide, à cause de l’humidité, et me laisse décider. Je choisis la voie la plus difficile, celle qui doit mener au paradis: le « nature trail« . Petit-Deux a des chaussures fermées et j’ai des chips dans le sac: nous sommes bien équipés!

Plan du Nature Trail - Namtok Phlio

 

En route sur le Nature Trail

Le sentier commence sur un petit pont qui enjambe le bas de la cascade. L’eau est transparente et regorge de gros poissons aux couleurs sombres. Une famille locale en visite s’est déjà installée, fesses dans l’eau, bien décidée à profiter de la fraicheur des lieux. Ça donne envie! Vivement qu’on arrive au sommet! Les enfants tentent de négocier un plongeon sans balade. Refus parental. On se baignera quand on sera en haut… mais bien tenté!

Poissons et Visiteurs - Namtok Phlio

Dès le début, ça monte dur! Puis ça descend dur! Puis ça remonte. Le chemin est assez irrégulier, avec beaucoup de pierres instables. Pas facile pour les enfants, mais ils sont vaillants. Papa-Tout-Terrain regrette d’avoir oublié son bâton de rando, pour nous protéger des serpents. Il s’en taille un, de fortune, dans le corps d’un bambou. Les enfants veulent aussi le leur. Papa-Tout-Terrain sait toujours trouver de bons bâtons: une fois de plus, il assume sa tâche avec succès. Les garçons sont ravis et tâtent le terrain de leur bout de bois. Ils tâtent tant et tant que ça n’avance plus. Nous devons nous fâcher et les menacer de confiscation pour remettre la marmaille en route.

La végétation alterne, suivant l’altitude. En bas, près de la cascade, les végétaux sont sombres, vivaces et touffus, comme dans la jungle. Des lianes tombent sur le chemin. Cela plait beaucoup à Petit-Un, qui nous demande de l’appeler « Spiderman ». Lorsque l’on s’élève, on pénètre dans des forêts de bambous, épaisses, mais lumineuses et sèches. Le sol est rendu glissant par le tapis de feuilles desséchées qui jonche le sol. Petit-Deux trébuche plusieurs fois. Il commence à bougonner. A la chute suivante, je crie, joviale: « Banana Man! ». Curieusement, ça lui plait énormément. Il continuera toute la promenade avec fierté, au cri de « Banana Man », sans plus se plaindre ni se décourager! Par crainte de voir son titre perdre en valeur, Petit-Un se rebaptise alors « Spiderman Man ». Et ça marche aussi pour le faire avancer.

Nature Trail - Namtok Phlio

Les zones de bambous sont superbes, presque aussi belles que les forets que j’avais traversées en Chine. Malheureusement, zone « bambou » ou zone « jungle », il y a pas mal de moustiques et j’ai oublié les répulsifs. Je commence à m’inquiéter. Autre point pas très rassurant, depuis une demi-heure que nous sommes partis, nous n’avons croisé aucun promeneur. Nous savons que les zones peu fréquentées augmentent les risques de rencontrer des serpents. Nous sommes d’autant plus prudents mais regrettons de ne pas mieux nous être équipés. Il faut dire que rien de ce que j’avais lu à propos de ce parc ne laissait présager un environnement aussi sauvage. Heureusement tout de même, nous avons apporté de l’eau à profusion… et tant mieux, car il fait très chaud et l’on sent que l’on se déshydrate vite!

 

… Et on fait demi-tour…

Le chemin rejoint la cascade. Il faut traverser à gué, sur de gros rochers. C’est beau. Mais ça devient difficile. L’autre côté, avec une paroi pierreuse qui remontre presque à pic est même carrément impraticable. Une corde est sensée aider les promeneurs à se tracter vers le haut. Il n y a que six ou sept mètres à grimper, mais c’est trop risqué pour des enfants qui ne seraient pas le croisement d’Indiana Jones et de Lara Croft. A regret, nous rebroussons chemin. En fait, Papa-Tout-Terrain est plutôt content parce qu’il avait très très chaud. Pour le principe, « Banana Man » et « Spiderman Man », qui avaient jusqu’alors râlé pour rebrousser chemin, protestent qu’ils voudraient continuer la balade.

Nous avons eu chaud en ballade - Namtok Phlio

Nous retrouvons le point de départ, à côté du bas de la cascade et des poissons. Je propose de prendre la route goudronnée pour nous rendre aux chutes d’eau. Les garçons, à qui on a déjà fait le coup une fois, refusent en bloc l’argument de « On nagera avec les poissons quand on aura fini la promenade qui mène aux chutes d’eau! », malgré mon ton enthousiaste. J’interroge Papa-Tout-Terrain du regard. « Comme tu veux… » lance-t-il avec un vague sourire et la tête d’un mec qui va demander le divorce si je lui demande de faire un pas de plus. Je rends les armes. On laisse tomber les chutes d’eaux et on s’arrête aux premiers poissons venus.

 

Barbotage avec les poissons des cascades

Je mets les enfants en slip. Petit-Deux proteste que moi je ne suis pas en culotte et qu’il veut aussi porter un short. On compare la taille de nos jambes et je lui explique que vu la petite taille des siennes, il a tout intérêt à opter pour le slip s’il veut entrer un minimum dans l’eau. Il est sensible à mon argument. Au début, nous faisons bien attention de ne pas mouiller nos vêtements. Les énormes poissons noirs sont partout. De leur queue, ils nous caressent nonchalamment les jambes. Quelques menus fretins nous mordillent les pieds.

Petit-Deux et les Poissons

Très vite, Petit-Un se laisse emporter par son envie irrépressible d’attraper les poissons. Il se jette dans l’eau, glisse, et se relève trempé. Petit-deux suit son exemple. S’ensuit une longue séance de poursuites marines, dont Petit-Un sort bredouille. Il se plaint de ce que les animaux sont trop rapides pour lui et me demande de les lui attraper. Il est déçu quand je lui explique que moi aussi je suis trop lente et conclut que la prochaine fois il apportera une canne à pêche.

Petit-Un et les Poissons

Le soleil tape dur et la faim commence à nous tenailler. Les visiteurs du parc sont désormais très nombreux, et il devient difficile de trouver des emplacements libres, dans l’eau. Nous prenons la direction d’un curieux restaurant dont j’ai entendu parler, et auquel on n’accède que par bateau: la Pu Nim Farm.

Je repars un peu frustrée de notre visite du parc national de Namtok Phlio. Notre balade a été écourtée et nous n’avons pas vu les chutes d’eau. J’ai cependant beaucoup aimé notre –trop courte- promenade. Papa-Tout-Terrain beaucoup moins. Il a eu trop chaud et n’était pas rassuré de n’avoir pas croisé d’autres promeneurs. Les enfants quant à eux ont adoré la baignade au milieu des poissons, et auraient bien fait durer le plaisir… J’espère que nous reviendrons, ne serait-ce que pour profiter des chutes d’eau, cette fois-ci!

 

En bref – Activités au Parc Namtok Phlio

  • Nature Trail: 1,2 kilomètre. La durée de la promenade est évaluée à 45 minutes sur les panneaux d’information du parc. A mi-chemin, nous avons jugé le sentier impraticable pour des enfants. Ouvert de 7h à 16h.
  • Chutes d’eau Phlio: à 500 mètres de l’entrée, on peut les relier via une route goudronnée. Possible location de voiturettes de golf pour les personnes à faible mobilité.
  • Cinq autres randonnées sont possibles dans le parc naturel de Namtok Phlio, par des entrées différentes.

 

 

Retour en Haut de Page

Partagez l'article... Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Un petit commentaire me fait toujours plaisir...